Musique apéro des dimanches Février 2020

02/02 : Zéphir, avec David Lesprit 09/02 : Jam Choro 16/02 : Hervé Lechable 23/02 : Jam Choro

 

Musique Les Jeudi de Février à 22h au Resto Zinc

06/02 : Emilie Calvez Jazz trio 16/02 : Eric Larsen, Blues, Rock, Soul, Funk 20/02 : Swing That ! 27/02 : Imanytree, Jah Work

 

Le Programme des Dégustations de Février 2020

05/02 : Initiation à la dégustation 12/02 : La cave de Simon d’Henin 19/02 : Initiation à la dégustation 26/02 : Meursault versus… Le reste ! 04/03 : Initiation à la dégustation

 

Plus de 4000 écoutes !

 

Mijoté durant l’été, lancé en septembre dernier, le podcast Les Sourires du vin est en train de se faire une place dans le coeur des auditeurs…

 

« Jolie bouteille, sacrée bouteille… » susurre Yann en introduction de chaque épisode… Oui, de vin il est question, évidemment. Mais avant tout, il est question d’humain !

Aujourd’hui, mercredi 11 décembre 2019, déjà 7 épisodes en ligne, avec à chaque fois un invité d’honneur :

  • Stéphane Reynaud, cuistot et boss de Oui mon Général !
  • Charles Bonnafont, vigneron à la tête du domaine Cinq Peyres à Gaillac
  • Jérôme Gagnez, chroniqueur vin France Inter et organisateur de grandes dégustations…
  • Aurélien Massé, sommelier et caviste manager du Frenchie rue du Nil
  • Sébastien Cornille, vigneron du domaine de la Roche bleue
  • Aurélie Soubiran, plume de vignerons et gens du vin, organisatrice d’événements
  • Jordi Couwenhoven, caviste et associé du Sourire au pied de l’échelle

Une joyeuse et franche conversation.

C’est ainsi que l’on pourrait résumer chacun de ces épisodes, rythmés par quelques morceaux de musique. C’est frais, entraînant, ça dépoussière le monde du vin et surtout, ça le rend a-cce-ssi-ble ! C’est d’ailleurs peut-être ça, le leitmotiv de Yann : démocratiser toujours plus le vin, apprendre, réveiller les curiosités, mieux comprendre le vin, élargir son champ de vision !

Ça parle vocation, doutes, choix personnel, équilibre vie privée / vie perso, ça parle levures, biodynamie, chaussures (oui !!), gourmandise, ça parle émotions…

Yann parvient à créer un véritable climat de confiance avec chacun, et on découvre ces personnalités que l’on pensait parfois déjà connaître. Un podcast qui souffle un vent nouveau sur le monde du vin… ça fait du bien !

 


(Podcast disponible sur toutes les plateformes d’écoute)

Trois temps forts ce mois ci au Zinc !

D’abord, le 1er Décembre, vernissage de l’expo « La revanche des croûtes« , ces œuvres qui ne rentrent ni dans le musée d’art brut, ni d’art moderne, ni au musée d’art naïf. On ne les mettrait pas dans son salon? et pourtant on les aime !

Ensuite, la soirée de fermeture du resto pour la période de Noël « Évite ta belle mère/beau père » avec un menu spécial fêtes et une belle sélection de quilles.

Et enfin, l’annuel marché potier de Dauphine !

A la cave, on se pare pour Noël aussi (va voir la belle devanture), on augmente les amplitudes horaires à partir du 16 Décembre et on a préparé des ateliers dégustation sur-mesure ! Des idées pour faire plaisir à tout le monde, possibilité d’offrir un atelier ou bien un chèque cadeau..

Toute l’équipe du Zinc et du Sourire vous souhaitent de joyeuses fêtes !

Les dates de Décembre au Resto
Dimanche 1er : Vernissage de « La revanche des croûtes »
Jeudi 5 : Emilie Calvez, Trio Jazz
Jeudi 12 : La Cubanerie Trio
Dimanche 15 : Marché Potier de Dauphine
Jeudi 19 : DJ set No blaster
Samedi 21 : Soirée de Fermeture du Zinc « Évite ta belle mère/beau père », un menu spécial à 45€ et une belle sélection de quilles à 25€, pensez à réserver à l’avance!
Dimanche 22 et Lundi 23 : (Attention, pas de restauration) Marché potier de Dauphine

 

Fermeture du Resto du Dimanche 22 inclus au Jeudi 2 Janvier

Tous les MERCREDI, c’est atelier dégustation, à partir de 21h du côté de la cave !
Pense à réserver, c’est petit comité !
(Tarif : de 30 à 50€ par personne, suivant la thématique)

04/12 : Côte de Nuits
11/12 : Champagne !
17/12 : Grosse Quilles 2 !
18/12 : Grosses Quilles !
08/01 : Initiation à la Dégustation
15/01 : Initiation à la Dégustation

RDV chez le caviste Le Sourire au Pied de l’Echelle, 106 rue de la Roquette pour ces ateliers. Tu peux AUSSI organiser une dégustation avec ton groupe d’amis un autre soir de la semaine. On en discute ?

Hello ! 

Télécharge ici les paroles des chansons de ce soir et chante bien fort avec nous !

Livret Chanson

 

La soirée dont vous êtes le héros (tome 2 – L’Enfer de l’été):

« Nan mais qu’est-ce que c’est que cette chaleur! » Vous vous écriez en cette fin de mois de juillet. « Saloperie de réchauffement climatique! » Vous poursuivez. Vous suez dans votre chemise de bureau en faux coton fabriquée en Inde, l’eau qui sort du robinet est très tiède, le merveilleux(se) Fabrice (Séverine) de la compta est déjà parti(e) en vacance et même la clim de la cafet est tombée en rad. BREF, vous avez chaud et vous avez hâte de vous échapper. 

1) Après le doux périple aux 1001 parfums des transports en heure de pointe vous arrivez enfin chez vous. Le courrier n’est que facture sauf un. Un prospectus pour une association écologiste qui vous rappelle que chaque chemise en coton a un bilan carbone plus élevé qu’un Paris-New Delhi dans un avion qui volerait au charbon. Et c’est encore pire avec ce nouveau faux coton en véritable Polypropylène qui éloigne le frais et garde l’humidité et les odeurs. Vous sentez votre col et vous perdez instantanément une partie de votre odorat. C’en est trop! Votre âme d’écologiste ne fait qu’un tour, vous retirez cette infamie et vous jurez qu’on ne vous y reprendra plus jamais. Vous appelez votre patron et vous lui dîtes que vous ne viendrez pas travailler lundi, ni le reste de la vie d’ailleurs. Ce monde n’a plus de sens et vous avez décidé de partir à pied rejoindre une ferme en permaculture dans une communauté autonome du Gers. Vous ne vous habillerez plus que de chemises en fils de chanvre tissés vous même et vous ne vivrez désormais plus que d’amour et d’eau fraîche. Vous laissez la clef sur le paillasson pour les plus nécessiteux et vous partez avec votre baluchon. Avant d’attaquer le stop sur le périph vous vous rappelez que c’est ce soir qu’à lieu la fermeture d’été de votre bar préféré qui défend votre nouveau style de vie. Vous vous rendez en 4)

2) Dans votre VTC du retour à la maison, qui lui à la clim qui fonctionne, vous stolquez l’instagram du (de la) Sus-mentionné(e) Fabrice (Séverine)Photo de plage. Photo de cocotier. Photo de piscine. Photo de cocktail dans une noix de coco. Re photo de plage. Vous vous surprenez à rêver de le (la) rejoindre avec le premier vol demain matin, lui (elle) surpris(e), vous enlace tendrement en vous passant un collier de fleurs aux parfums envoûtants, vous marchez main dans la mains sur le sable surchauffé, une noix de coco sous le bras en slalomant entre les crabes espiègles et les petites vagues tièdes qui viennent vous caresser les pieds. Photo d’un village bucolique. Photo d’un pagne au vent. Seflie d’un baisé. Photo de … QUOI?! Qu’est ce que..?! Mais…?! « #namour #paradis » légende la photo. Vous vous prenez un cocotier pleine mouille et vous revenez à la réalité. Mais qu’est ce que c’est que ce bordel!? Vous finissez par trouver une autre photo de Fabrice (Séverine) enlassé(e) dans les bras de… « Non! Pas elle (lui)! » Et pourtant c’est bien ce(tte) fourbe de Séverine (Fabrice) du service juridique qui lui lèche le visage. Vous êtes dégouté. Écoeuré(e) du sable fin et de la mer azur, c’est décidé, ce soir, vous vous vengez sur des Coquetèles à n’en plus finir. Vous passez justement devant le 73 rue de la Roquette et vous dites à votre chauffeur de vous jeter là. Allez en 4)

3) Vous décidez de rentrer chez vous à pied, après tout il fait sûrement meilleur dehors que dans la cafet. Le soleil frappe le béton plus durement qu’un boxeur fou et vous réalisez votre erreur très rapidement. Vite! Vous fuyez vers les quais en vous disant qu’un peu d’eau rafraichira sûrement l’atmosphère. Mais le tas de parisien qui s’entassent ici vous rappelle un peu trop le RER. Vous zigzaguez entre les gens déjà saouls et ceux en passe de très vite le devenir, tout ça sous un soleil de plomb et en glissant sur des canettes de 8.6 vides. Place de la République vous essayez de rentrer dans un bar où la clim envoie un air à 12 degrés mais c’est soir de match et au milieu du brouhaha des supportaires vous comprenez tant bien que mal que ce barman patibulaire vous ferait payer le verre d’eau. Vous fuyez encore. Marre de fuire, besoin de visages acceuillants et enthousiastes et surtout d’un verre de vin blanc bien frais vous vous rendez dans le seul bar qui vaille la peine dans cette ville de fou. Vous partez vous réfugier en 4)

4) Aaaaah ce soir c’est la fermeture du Resto Zinc des Marcheurs de Planète avant le départ en vacances. Les gens sont content, les Coquetèles sont bien frappés et les fûts et les frigos sont à finir! Ça tombe bien! Vous oubliez vos pérpéripéties vous profitez d’une soirée douce et chaleureuse accompagnée de rires francs et de cheveux mouillés. Vous avez chaud, oui, mais vous êtes bien.

 

Tous les MERCREDIS, c’est atelier dégustation, à partir de 21h : 1 atelier, 1 thème ! 

Découvre le programme 😉

(Pense à réserver, c’est petit comité : 01 57 40 89 70) Lire le reste de cet article »

Tous les MERCREDIS, c’est atelier dégustation, à partir de 21h.

(Pense à réserver, c’est petit comité : 01 57 40 89 70) Lire le reste de cet article »